Kawasaki-customs-forum
Bienvenue sur le forum Kawasaki-customs.
Si cela n'a pas déjà été fait pense à te présenter dans la catégorie des présentations dans le département où tu résides.
Tout sujet posté sans une présentation préalable peut se voir supprimé sans préavis.

Kawasaki-customs-forum


 
ConnexionS'enregistrerMembresCalendrierle sute Kawasaki-customs.comRechercherGroupesPortail*Accueille VRAFFAQ

Partagez | 
 

 un KAWA en TERRASSE - La Police se démarque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
OMER68



Masculin
age : 57
ville : THANNENKIRCH
département : HAUT RHIN
région : ALSACE
pays : FRANCE
moto : VN 2000
date d'inscription : 12/03/2011
nombre de messages : 160
date de naissance : 13/02/1959
Verseau Cochon

MessageSujet: un KAWA en TERRASSE - La Police se démarque   Dim 22 Déc 2013 - 23:09

doute Regardez ce clip jusqu'à la fin et de grâce faite suivre sur tous vos réseaux

 doute Nous sommes désormais dans une république bannanière

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien
Fondateur


Masculin
age : 56
ville : Luberon
département : Vaucluse
région : Provence Côte d'Azur
pays : France
moto : 800 VN Classic B - Husaberg FS 570 - Suzuki 400 DRZ - Kawasaki Versys
date d'inscription : 21/08/2005
nombre de messages : 10194
date de naissance : 23/09/1960
Balance Rat

MessageSujet: Re: un KAWA en TERRASSE - La Police se démarque   Dim 22 Déc 2013 - 23:47

Toujours présenter l'ensemble d'une affaire sensible...
http://www.ledauphine.com/savoie/2013/12/20/un-handicape-filme-son-altercation-avec-la-police




L’incident fait le buzz sur internet, sous le nom “incivilité d’un fonctionnaire de police envers une personne handicapée”. 102 270 vues depuis dimanche et plus de 600 commentaires.

Sur la vidéo, on voit un véhicule de police garé trop près d’une voiture stationnée sur un emplacement handicapé. Ce jour-là, le 13 décembre à 18 h 30, François Castellazzi, 28 ans, attend 45 minutes sur le parking de Carrefour Chamnord à Chambéry avant de pouvoir remonter dans sa voiture. Au début, il prend son mal en patience. Au bout de dix minutes, il trouve un vigile qui prévient tous les agents de sécurité. Toujours rien. Il finit par appeler la police pour signaler l’immatriculation du véhicule qui le gêne. Quand les policiers finissent par arriver, il leur demande des explications. La scène est enregistrée, à l’insu des forces de l’ordre, et ne se déroule pas comme il l’avait prévu.
La police reconnaît les faits et propose une rencontre de conciliation

« Si le policier s’était excusé, ça en serait resté là et je n’aurais pas posté la vidéo. Mais c’est toute la mauvaise foi qui s’en est suivie qui m’a fait réagir. Le fait qu’il m’explique que je n’étais pas garé sur une place handicapée car la couleur du marquage au sol a changé et devrait être blanche et non bleue, ça a fait monter la pression », explique François Castellazzi.

Jacques Zanalda, directeur départemental de la sécurité publique, l’a contacté dès qu’il a eu connaissance du problème et a mené son enquête. Après identification du fonctionnaire de police et détermination de la nature de l’intervention (affaire de violence), le commissaire a présenté ses excuses à la victime. « Cette personne a très mal vécu cette situation et je le comprends. Il n’a pas compris pourquoi les fonctionnaires avaient mis autant de temps à arriver. Quand on est sur un emplacement handicapé, on doit pouvoir entrer et sortir sans être gêné, c’est normal. »

Quant à l’histoire du marquage au sol, le commissaire l’écarte d’un revers de la manche. « Peu importe la couleur des lignes, le panneau et le logo au sol indiquent qu’il s’agit d’une place pour handicapés. Même si, effectivement, toute nouvelle place pour handicapés comporte désormais des bandes blanches. »

Jacques Zanalda a proposé une rencontre entre les protagonistes. « Le policier sera amené à s’excuser et à s’expliquer sur les circonstances. » Entrevue prévue mardi prochain, à laquelle assistera également le délégué départemental de l’Association des paralysés de France.

Après quoi, François Castellazzi annonce qu’il postera une autre vidéo pour informer les internautes sur la suite de l’incident.

En filmant, François Castellazzi n’a pas voulu piéger les fonctionnaires, ou les discréditer. « C’était pour qu’on me croie, pour me défendre, et pour pouvoir retrouver le fonctionnaire en question si ça se passait mal. » Il ne remet pas du tout en cause, leur mission. « Je comprends tout à fait qu’ils soient en intervention. Mais là, en l’occurrence, leur véhicule empiétait sur ma place et je ne pouvais pas ouvrir la portière. La moindre des choses aurait été de le reconnaître. »

Il a adressé un courrier au commissariat, au préfet et au ministre de l’Intérieur. Mais il ne portera pas plainte. « La justice est suffisamment encombrée comme ça. »

Sa vidéo se veut pédagogique. En introduction, il rappelle à quoi servent ces emplacements et la place qu’il faut pour s’installer sur le siège conducteur quand on est en fauteuil. « Moi-même, avant d’avoir mon accident il y a cinq ans, je ne savais rien de tout ça. Donc si je peux participer à sensibiliser les gens, tant mieux. »

Selon un agent de sécurité du centre commercial, ce serait la deuxième fois dans le mois qu’une personne handicapée n’arrive pas à accéder à sa voiture à cause d’un véhicule de police mal stationné.

_________________
Mieux vaut regretter d'avoir fait des choses que regretter de ne pas les avoir faites

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mototribu.com
OMER68



Masculin
age : 57
ville : THANNENKIRCH
département : HAUT RHIN
région : ALSACE
pays : FRANCE
moto : VN 2000
date d'inscription : 12/03/2011
nombre de messages : 160
date de naissance : 13/02/1959
Verseau Cochon

MessageSujet: Re: un KAWA en TERRASSE - La Police se démarque   Lun 23 Déc 2013 - 9:16

ph Merci Adrien pour les détails du Dauphiné, en effet cela explique pourquoi ce policier a été irrespectueux, désagréable, de mauvaise foi  et a usé abusivement de ses pouvoirs  ri2 

Traiter ''Une affaire de violence'' permet donc à ce jour au policier traitant de déroger aux bonnes règles de conduite, de passer les nerfs sur le premier citoyen croisé, peut être pire, il suffira de faire des excuses publiques et basta on en parle plus !

Un peu léger tout cela, même pas de sanctions, les portes aux abus sont désormais ouvertes à jamais! Le message est clair!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien
Fondateur


Masculin
age : 56
ville : Luberon
département : Vaucluse
région : Provence Côte d'Azur
pays : France
moto : 800 VN Classic B - Husaberg FS 570 - Suzuki 400 DRZ - Kawasaki Versys
date d'inscription : 21/08/2005
nombre de messages : 10194
date de naissance : 23/09/1960
Balance Rat

MessageSujet: Re: un KAWA en TERRASSE - La Police se démarque   Lun 23 Déc 2013 - 14:53

Il n'est pas question d'excuser qui que ce soit mais d'éclairer un peu l'affaire.
En espérant que la hiérarchie saura faire son travail.

_________________
Mieux vaut regretter d'avoir fait des choses que regretter de ne pas les avoir faites

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mototribu.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un KAWA en TERRASSE - La Police se démarque   Aujourd'hui à 17:21

Revenir en haut Aller en bas
 
un KAWA en TERRASSE - La Police se démarque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» KAWA ZX 10 R 11, ça risque de faire mal...
» kawa gpz 550
» CONSTRUCTION KAWA SPECIALE B.O.C 2009 BIMOTA TEAM
» CR Essai Suzuki Gladius 650 / Kawa Z 750 et Z 1000 vs mon FZ6 Fazer S2
» Kawa' Z.750R

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kawasaki-customs-forum  :: Un KAWA en TERRASSE :: Un KAWA en TERRASSE-
Sauter vers: